Les deux pays ont annoncé le lancement du projet: Le gazoduc Maroc-Nigeria reliera toute l’Afrique de l’Ouest

Publié le par france-maroc-services

Date :

C’est un mégaprojet que le Maroc et le Nigeria ont décidé de lancer ensemble fin 2016. Lors de la dernière visite royale au Nigeria, les deux pays ont dévoilé le lancement du projet de réalisation d’un gazoduc régional, dans le but de relier les ressources gazières du Nigeria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc.

Ainsi, le Royaume du Maroc et la République Fédérale du Nigeria vont ensemble étudier et prendre des mesures concrètes pour la promotion du gazoduc régional. Plus qu’un simple projet énergétique de grande envergure, les responsables des deux côtés affirment que le gazoduc régional permettra de favoriser l’intégration économique régionale.

En effet, la construction du projet connaîtra la participation de toutes les parties prenantes, le but étant d’accélérer notamment la réalisation des projets d’électrification dans toute la région. Pour les responsables du Maroc et du Nigeria, ceci servira à créer un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie mais également de développer des pôles industriels intégrés dans la sous-région dans des secteurs tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers, et d’améliorer la compétitivité des exportations, et de stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux.

Plus concrètement, les deux pays ont confié le projet à leurs fonds souverains respectifs, en l’occurrence Nigeria Sovereign Investment Authority et Ithmar Al Mawarid (Ithmar Capital). Une première réunion de travail s’est déjà tenue mardi au Maroc entre responsables marocains et nigérians sur ce mégaprojet. Cette séance de travail s’inscrivait dans le cadre des mesures concrètes visant à promouvoir ce projet régional et de portée stratégique. Les discussions ont porté notamment sur la faisabilité technique et le financement du projet, selon le Cabinet royal.

Commenter cet article

EL BAKI Mohamed 28/04/2017 18:40

Le Maroc en marche vers toujours plus de progrès , de développement et de coopération.