Le futur parc d'exposition de Fès, une infrastructure adéquate pour faire sortir l'économie régionale de sa léthargie (rapporqua)

Publié le par france-maroc-services

Fès, 23/08/10- Le futur parc d'exposition de Fès sera une infrastructure adéquate pour faire sortir l'économie régionale de sa léthargie, et revaloriser divers secteurs d'activité, selon un rapport de la chambre de commerce d'Industrie et de Services (CCIS).

Le futur parc international d'exposition de Fès (4 ha) nécessitera ainsi un investissement estimé à 46.490.403 dirhams, indique le rapport, précisant que le financement sera assuré par l'apport de la CCIS de Fès-Boulemane à hauteur de 40 pc, la contribution du conseil communal de Fès à hauteur de 30 pc et celle du conseil de la région à hauteur également de 30 pc.

Le projet abritera entre autres des zones d'expositions permanentes et occasionnelles avec plus de 460 places, des stands en exposition couverte et découverte, ainsi qu'une grande salle de conférence de près de 1.000 places.

Le futur parc international sera également doté d'une tour devant abriter notamment un hall d'exposition, le siège de l'administration de la CCIS de Fès-Boulemane, et une école des affaires qui permettra de dispenser une formation d'exception, adaptée aux besoins des entreprises les plus exigeantes.

S'agissant de l'étude d'impact du projet, il a été complété par la CCIS de Fès-Boulemane avec toutes les données requises avant de le soumettre de nouveau à l'approbation du ministère du commerce, d'industrie et des nouvelles technologies et de celui de l'économie et des finances, ajoute la même source.

Le projet de parc international d'exposition de la CCIS vise en premier lieu à satisfaire les besoins pressants de divers secteurs d'activité et relancer des entreprises constituant l'ossature de base du potentiel économique de la région, selon le document.

Et d'ajouter, par ailleurs, que la CCIS de Fès-Boulemane veillera également à accompagner de près la mise en place des futures infrastructures industrielles qui sont en cours d'étude ou de réalisation telles que le parc industriel du cuir, le projet Fès-Shore dont le lancement de la 1ère tranche est prévue fin 2010, ainsi que l'aménagement d'une zone industrielle dans la commune rurale Ain Chegag.

Commenter cet article